Collins de thé à Moc Chau Son La

Môc Châu la nature de haut platau Moc Chau Son La

Written by Guide francophone saigon delta Mekong on . Posted in Nouvelle voyage delta Mekong

Môc Châu la nature de haut platau Moc Chau Son La: À environ 200 km de Hanoi, le plateau de Môc Châu compte nombre de sites naturels qui attirent les visiteurs vietnamiens et étrangers. Situé à 1.000 mètres d’altitude, le plateau fait partie de la province montagneuse de Son La (Nord).

Des pieds séculaires de variété Shan tuyêt qui donnent encore du produit dans le village de Cho Lông, à Môc Châu.

Les touristes, en particulier étrangers, aiment visiter les champs de théiers Shan Tuyêt, dans le village de Cho Lông, district de Môc Châu. Chaque parcelle dispose en moyenne d’une trentaine de plants, d’une hauteur de 4 à 5 m chacun.

La surface dédiée à la culture du thé Shan Tuyêt a toutefois tendance à diminuer. Les locaux expliquent ce recul notamment par la culture du maïs, qui prend le dessus sur celle du thé, et la vente des plants comme plantes d’agrément. Aujourd’hui, le village de Cho Lông ne compte plus qu’environ 500 plants. Leurs feuilles, assez grandes, sont d’un vert vif. La variété Shan Tuyêt représente actuellement la moitié du thé cultivé dans le district de Môc Châu.

«Comme beaucoup de gens, j’aime découvrir de nouvelles choses quand je fais du tourisme. Visiter ce site, avec des plants de théiers séculaires, est exceptionnel. Cela m’a aussi permis de mieux comprendre l’identité culturelle ainsi que la vie des locaux», un touriste venant de la province de Quang Ninh (Nord). plus que de voir les arbres, on peut aussi observer tout le travail de production. Le tout en admirant de beaux paysages. «C’est magnifique. Les théiers, en particulier les plus hauts, sont d’un grand intérêt touristique».

Les touristes qui visitent les champs de théiers, échangent avec les habitants afin de mieux comprendre les spécificités du thé Shan Tuyêt tout en prenant des photographies garderont certainement des souvenirs inoubliables de ces moments.

Chute d’eau et forêts de sapins: Après les champs de théiers, les touristes peuvent se rendre sur d’autres sites. La chute d’eau de Dai Yêm par exemple. Pour y arriver, il faut traverser une forêt, sur une route bétonnée. La chute d’eau de Dai Yêm est aussi appelée Nàng ou Ban Vat. Située dans la commune de Muong Sang, district de Môc Châu, elle attire les voyageurs depuis longtemps.

La chute d’eau de Dai Yêm: Selon la légende, le nom de Dai Yêm (couvre-sein) vient de l’histoire d’une jeune fille qui a sauvé un garçon qui allait s’y noyer. La chute, haute d’environ 100 m, se divise en deux parties. L’écart entre les deux parties est d’environ 200 m. En été, lorsqu’il fait chaud, l’endroit prodigue une fraîcheur bienvenue. La chute de Dai Yêm est très impressionnante entre avril et octobre, période où l’eau est la plus abondante. En surface, l’eau devient blanche.

«C’est sublime. En plus, il fait frais. À Nice, d’où je viens, il y a aussi une cascade connue et de nombreuses chutes d’eau. Les amateurs de sensations fortes sautent même du haut des cascades. Je fréquente pas mal de personnes qui ne connaissent pas le Vietnam. Or, les paysages du pays sont très variés, surtout entre le Nord et le Sud. Dans chaque région, les coutumes sont différentes», un touriste francais.

La forêt de sapins de Ban Ang, dans la commune de Dông Sang est aussi une destination qui vaut le détour lorsqu’on visite le district de Môc Châu. La forêt de sapins de Ban Ang, dans la commune de Dông Sang est aussi une destination qui vaut le détour lorsqu’on visite le district de Môc Châu. Entre les arbres, plantés par l’homme, se trouvent plusieurs lacs. Les touristes peuvent s’y promener, faire du camping ou louer des pédalos. Un juste mélange entre nature et loisirs. «L’endroit est très joli. Que de tels sites soient ouverts au public est une bonne chose. Les gens peuvent s’y relaxer et se ressourcer dans un cadre magnifique. Même si la forêt a été reboisée, l’environnement ne perd pas de son charme», commente Peter Damary.

Le district de Môc Châu peut se visiter en toutes saisons. Que ce soit au printemps, en été, en automne ou en hiver, les touristes découvriront des paysages à couper le souffle. Rien de mieux que d’y aller pour s’en rendre compte.

Collins de thé à Moc Chau Son LaCollins de thé à Moc Chau Son La

Province de Son La (Nord du Vietnam): Son La = 61 600 habitants. Capitale de la province homonyme, Son La constitue une étape sur la route de Dien Bien Phu. Lé région est principalement peuplée de Thaï blancs, Thaï noirs, Meo et Muong.

Ancienne prison française et musée: A l’époque de la colonisation française, les anticolonialistes étaient incarcérés dans le pénitencier (Nha Tu Cu Cua Phap) de Son La, qui fut détruit par les largages de bombes américains. Il a été en partie restauré, et notamment les tourelles et miradors surplombant les cellules et les murs intérieurs. Le musée présente quelques expositions inté­ressantes sur les ethnies montagnardes et offre une vue panoramique sur la prison.

Capitale de Son La possede 61 600 habitants: Capitale de la province homonyme, Son La constitue une étape sur la route de Dien Bien Phu. Lé région est principalement peuplée de Thaï blancs, Thaï noirs, Meo et Muong.

Ancienne prison française et musée: A l’époque de la colonisation française, les anticolonialistes étaient incarcérés dans le pénitencier (Nha Tu Cu Cua Phap) de Son La, qui fut détruit par les largages de bombes américains. Il a été en partie restauré, et notamment les tourelles et miradors surplombant les cellules et les murs intérieurs. Le musée présente quelques expositions inté­ressantes sur les ethnies montagnardes et offre une vue panoramique sur la prison.

Son La VietnamSon La Vietnam

Marchés à la province de Son La: On y trouve de tout, vêtements, légumes, viandes, animaux, sacs à bandoulière, écharpes, ainsi que d’autres objets d’artisanat montagnard.

Grottes de Tam Ta Toong: Parmi les nombreuses grottes de la région, celles de Tam Ta Toong sont les plus faci­lement accessibles depuis Son La. Elle se situe au cœur de la forêt, à 2km de Son La. Longue de 150m et divisée en plusieurs galeries, elle est traversée par une rivière qui alimente la ville. La première chambre, est nettement moins intéressante que la seconde, inondée depuis la construction d’une retenue d’eau destinée à l’irrigation. Une barque amarrée à l’entrée vous y promè­nera.

Sources chaudes: Les sources chaudes de Suoi Nuoc Nong sont aménagées de cabines privées. Elles auraient, dit-on, des vertus curatives. De Hanoi, les voyageurs peuvent prendre le bus local pour joindre Moc Chau Son La, sinon on peut louver une voiture privée avec un chauffeur pour mieux profiter votre voyage au Vietnam.

Môc Châu la nature de haut platau Moc Chau Son La
Note pour cet article

Tags: , , , , , ,

Trackback from your site.

Guide francophone saigon delta Mekong

Voyage au Vietnam sur mesure avec Guide francophone saigon au delta du Mekong, accompagnement de qualité, à Saigon, Ho Chi Minh ville à Hue, Hoi An à Hanoi, Sapa, Ninh Binh, Baie d’Halong.

Laissez votre commentaire (Only in french)