Le Têt des femmes chez l’ethnie Nùng Din

Written by Guide francophone saigon delta Mekong on . Posted in Nouvelle voyage delta Mekong

Le Têt des femmes chez l’ethnie Nùng Din : Dans la province de Lào Cai (Nord), l’ethnie Nùng Din vit dans trois districts (Muong Khuong, Bac Hà et Si Ma Cai). Les Nùng Din ne suivent pas le régime matrilinéaire, mais ils sont réputés pour leur coutume de mettre à l’honneur les femmes pendant les trois premiers jours du Nouvel An, en les dégageant de toutes leurs obligations ménagères.

Les femmes Nùng Din, dès leur jeunesse, travaillent d’arrache-pied dans les champs pour aider leurs parents et grands-parents. Une fois mariée, les femmes, mères de famille, doivent s’occuper, outre la production agricole, des travaux ménagers et de l’éducation des enfants.

 Le Têt des femmes chez l'ethnie Nùng Din

Lors des festivités du Nouvel an lunaire (à partir du 28e jour du 12e mois lunaire jusqu’au 15e jour du premier mois lunaire pour cette ethnie), les préparatifs doivent être effectués de nombreuses journées avant. En particulier, les deux derniers jours avant le Jour de l’An, les femmes doivent réaliser beaucoup de travaux (nettoyage et décoration de l’autel des ancêtres, nettoyage de la maison, provisions pour les animaux domestiques, préparations culinaires pour les jours du Têt…).

“Bien que les travaux soient pénibles, nous sommes contentes de les effectuer, avec tout le cœur, en tant que filles et mères de famille”, avoue Sài Thi Huong, domiciliée dans le village de Khâu Na, commune de Nâm Lu, district de Muong Khuong.

Pour mettre à l’honneur ces femmes de famille, les ancêtres de l’ethnie Nùng Din ont établi la coutume de faire des femmes “des reines des festivités au cours de trois premiers jours du Nouvel An”.

Précisément, à partir du Réveillon et jusqu’à la fin du 3e jour du 1er mois lunaire, tous les travaux ménagers seront effectués par les hommes. Ceux-ci doivent se lever très tôt pour préparer des repas afin de les présenter à l’autel des ancêtres, comme la tradition le veut. Ces préparations culinaires doivent être effectuées d’une manière tranquille pour que les femmes puissent bien dormir.

Après avoir terminé le rite de culte, les hommes préparent de l’eau chaude pour que les femmes faissent leur toilette. Durant ces trois journées, les femmes s’habillent bien, sortent et s’amusent à satiété, libérées de toutes les préoccupations quotidiennes.

“Se charger des travaux ménagers pendant trois jours seulement nous permet de comprendre la péniblité des tâches remplies par les femmes, leurs sacrifices pour la famille”, dit Vàng Sin Phà, domicilié dans la commune de Nâm Lu, district de Muong Khuong. Et d’ajouter : “Aujourd’hui, la sauvegarde de cette bonne coutume des Nùng Din contribue à édifier des familles heureuses”.

Le Têt des femmes chez l’ethnie Nùng Din
Note pour cet article

Tags: ,

Trackback from your site.

Guide francophone saigon delta Mekong

Voyage au Vietnam sur mesure avec Guide francophone saigon au delta du Mekong, accompagnement de qualité, à Saigon, Ho Chi Minh ville à Hue, Hoi An à Hanoi, Sapa, Ninh Binh, Baie d’Halong.

Laissez votre commentaire (Only in french)