Le maître Hà Trong Ngu adepte des arts martiaux traditionnels

Written by Guide francophone saigon delta Mekong on . Posted in Nouvelle voyage delta Mekong

Le maître Hà Trong Ngu adepte des arts martiaux traditionnels: “Les adeptes des arts martiaux traditionnels doivent apprendre avant tout la moralité et la patience comme clé de leur conduite”, a recommandé le maître Hà Trong Ngu, directeur de l’école des arts martiaux Tây Son- Binh Dinh.

Avec son allure fringante et son regard vif, personne ne penserait qu’il est déjà âgé de 67 ans. En racontant sa carrière professionnelle, il nous a fait des démonstrations de quelques postures des arts martiaux.

Le maître Hà Trong Ngu adepte des arts martiaux traditionnels

Né dans la province de Binh Dinh, berceau des arts martiaux traditionnels vietnamiens, le maître Hà Trong Ngu a commencé à pratiquer à l’âge de 6 ans avec son oncle, le maître Hà Trong Son surnommé le “Tigre du Centre”. Il a absorbé les plus délicates postures de l’école Tây Son-Binh Dinh. A 25 ans, il a pu créer, dans son pays natal, un club d’arts martiaux. Le maître Hà Trong Ngu a été élu président de l’association des arts martiaux traditionnels de la ville de Quy Nhon.

Constatant que le Sud est un terrain fertile pour les arts martiaux, lui et sa famille se sont installés en 1997 à Biên Hoa, province de Dông Nai, où il a créé, en dix ans, quatre clubs d’arts martiaux, accueillant des milliers d’adeptes. Dans un souhait de propager les arts martiaux, il a déménagé à Hô Chi Minh-Ville, y a fondé trois clubs et a dirigé lui-même une classe située dans la pagode Dông Hiep où il a donné un cours gratuit aux bonzes. Car, selon lui “enseigner les arts martiaux est aussi une contribution à la défense nationale”.

Il a envoyé des maîtres à l’étranger pour des compétitions internationales et certains d’entre eux y ont ouvert des clubs. Actuellement, Hà Trong Ngu gère 13 trois clubs dans le pays et trois autres en France, aux États-Unis et en Norvège, qui comptent plus de 5.000 adeptes vietnamiens et étrangers.

En septembre 2009, il a nommé directeur de l’école Ta-Tây Son Binh Dinh. Cette école garde plusieurs quyen secrets, notamment celui dit des “Trois pattes de tigre” qui, paraît-il, est daté de près de 200 ans, et a été mis au point par un bûcheron après un combat contre un tigre à trois pattes, une technique que le maître Hà Truong Ngu est le seul capable de transférer. En expliquant pourquoi cette technique est transmise à une piogée de personnes, il a dit : “C’est un quyen très secret qu’on ne peut apprendre qu’aux pratiquant doués et à la bonne moralité. En outre, comme cette technique de combat est dangereuse, il ne faut pas qu’elle tombe entre les mains de n’importe qui”. Pour cette raison, il n’a apprise cette technique qu’à ses deux fils, les maîtres Hô Trong Kha Ly et Hô Trong Kha Vy, qui sont tous les meilleurs de cette école. Un autre adepte, le maître Truong Vo Thanh Tam, qui dirige un club d’art martiaux en Norvège, a aussi été initié à cette techique secrète.

Outre les cours, le maître Hà Trong Ngu passe du temps au jardinage et à la composition de poèmes et de récits. Et certaines de ses poèmes ont même été publiés aux Éditions de l’association des écrivains. Il occupe le poste de directeur adjoint du centre de recherche et d’application des arts martiaux de Hô Chi Minh-Ville. Il a aussi été de longues années arbitre ou membre du jury de compétitions nationales d’arts martiaux traditionnels.

Le maître Hà Trong Ngu adepte des arts martiaux traditionnels
Note pour cet article

Tags: ,

Trackback from your site.

Guide francophone saigon delta Mekong

Voyage au Vietnam sur mesure avec Guide francophone saigon au delta du Mekong, accompagnement de qualité, à Saigon, Ho Chi Minh ville à Hue, Hoi An à Hanoi, Sapa, Ninh Binh, Baie d’Halong.

Laissez votre commentaire (Only in french)