La légende de Co Loa du Roi An Duong My Chau Trong Thuy

Ecrit par Guide francophone saigon delta Mekong sur . Publié dans Histoire

La légende de Co Loa du Roi An Duong My Chau Trong Thuy: Le roi An Duong, ayant conquis le Van Lang, donna au pays le nom de Au Lac. Il établit sa capitale à Phong Khe et décida d’y élever une citadelle imprenable. La terre de la colline était dure comme de la pierre. Les travailleurs s’acharnaient. […]

Pourtant, par trois fois, les murs de la cité s’effondrèrent mystérieusement.

La population entendait des voix, la nuit, mais n’osait aller voir.

[…] Un matin, alors que le roi se promenait sur les berges du fleuve, une tortue d’or se présenta à lui sous le nom du génie Kim Quy.

Porté au palais sur un plateau d’or, la tortue révéla à l’empereur le secret de l’effondrement de sa citadelle : […] l’esprit maléfique d’un coq blanc, résidant sur le mont That Dieu.

Le roi s’y rendit avec le génie et de nombreux soldats afin de retrouver le coq et de détruire son esprit malfaisant. Ce qu’ils firent avant de retourner construire la citadelle, et cette fois rien n’empêcha d’en ériger les murs.

L’ancienne citadelle de Cô Loa

La citadelle royale prit le nom de « Citadelle de l’Escargot ». Ses murs étaient aussi larges que hauts. Avant de quitter le roi, le génie reprenant sa forme initiale s’arracha une griffe et la tendit au roi en disant : « Mettez la en guise de gâchette sur une arbalète et vous serez invincible, car chacune de vos flèches pourra abattre mille de vos ennemis. ».

Et le roi suivit ses conseils. […]

En guerre contre la Chine, les envahisseurs furent repoussés à de nombreuses reprises grâce à l’arbalète du Roi. Ils décidèrent alors d’envoyer un émissaire au sein même de la cité de l’escargot afin d’en percer les secrets.

Trong Thuy, fils du roi chinois, joua ce rôle. Demeurant des années durant dans la cité fortifiée, il s’en vit à s’éprendre de la fille du roi An Duong, My Chau. Leur mariage eut lieu en grande pompe. Et c’est ainsi qu’il apprit l’existence de l’arbalète magique et put même l’approcher.

Rapportant les nouvelles à son père, ce dernier fit fabriquer par son meilleur artisan une arme semblable, allant même jusqu’à imiter parfaitement la griffe magique.

De retour à la cité de l’escargot, le jeune Trong Thuy profite d’une soirée enivrée pour substituer l’arbalète et ramener l’arme magique à son père. Ce dernier lance alors une grande offensive en Au Lac et parvient à prendre la cité. An Duong découvrant le subterfuge s’enfuit avec sa fille, avant d’apprendre qu’elle est à l’origine du vol de son arme. Il la tue avant de retourner l’arme contre lui.

Trong Thuy, découvrant le cadavre de sa bien aimée sur les bords de la mer, la ramène à la citadelle pour l’inhumer et se jette dans un puits. Un festival annuel est dédié à Trong Thuy

[…] Aujourd’hui encore, au village de Co Loa, devant le temple du roi An Duong, existe le « Puits de Trong Thuy ». Selon la légende, le sang de My Chau coulant jusqu’à la mer, les huîtres qui le burent devinrent des huîtres perlières. Il paraît que si l’on lave une de ces perles avec l’eau du puits, elle prend un orient incomparable.

L’ancienne citadelle de Cô Loa, futur parc historique, culturel et écologique.

Préserver et restaurer l’ancienne citadelle de Cô Loa pour en faire un parc historique, culturel et écologique de la capitale Hanoi est l’objet essentiel du projet de planification globale de la conservation, de la restauration et de la valorisation de la zone de vestiges de cette citadelle.

Ce projet qui vient d’être approuvé par le Premier ministre Nguyên Tân Dung couvre une superficie d’environ 860 hectares comprenant les vestiges et ses alentours dans les communes de Cô Loa, de Duc Tu, Viêt Hùng et de Uy Nô du district de Dông Anh.

Le Premier ministre a confié au Centre de préservation des patrimoines Thang Long-Hanoi la charge d’organiser la mise en oeuvre de cette planification dans les 12 mois suivant son approbation, en veillant à préserver les paysages naturels.

Ce centre devra notamment déterminer la limite de la zone de protection de l’ancienne citadelle de Cô Loa qui comprend trois spirales de terre, une porte, un temple, une maison commune, et quelques autres ouvrages.

Concernant l’aménagement des espaces urbains, plusieurs zones de grande valeur culturelle et historique devront être choisies pour reconstituer des anciens hameaux et villages vietnamiens dans un but touristique.

La planification doit en particulier tenir compte des paysages naturels, notamment dans le cadre de la construction d’un nouveau réseau d’adduction d’eau potable dans les zones d’habitat ainsi que le réseau de rivières et d’étangs de l’ancienne citadelle qui alimentait ses douves.

My Chau Trong Thuy

Récemment, la ville de Hanoi a aussi publié un projet de planification de la zone de l’ancienne citadelle royale de Thang Long qui doit également devenir un parc culturel et historique de la capitale.

L’ancienne citadelle de Cô Loa

Située dans le district de Dông Anh à environ 20 km du centre de Hanoi, l’ancienne citadelle de Cô Loa, qui couvre 500 ha, abrite de nombreux sites archéologiques dont les fouilles ont montré que le développement du Vietnam a été continu durant de l’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge du fer.

Selon les archéologues, Cô Loa est la plus ancienne citadelle du Vietnam, alors capitale sous le règne d’An Duong Vuong au IIIe siècle avant Jésus-Christ.

Cette citadelle témoigne des techniques de construction de l’époque et d’architecture militaire des Vietnamiens qui surent profiter de la configuration du terrain pour construire deux murailles en colimaçon.

Cô Loa comportait à l’origine, selon la légende, neuf spirales de terre, et trois selon les archéologues : celle à l’extérieur mesurait environ huit kilomètres, celle du milieu, 6,5 km, et la dernière, 1,6 km. Hautes en moyenne de quatre à cinq mètres avec un maximum en certains endroits de 8 m à 12 m, leur base était épaisse de 20 m à 30 m. Constituées de terre, elles étaient renforcées par des haies de bambous et bordées de larges douves…

Au 6e jour du premier mois lunaire de l’année, la population locale organise un festival solennel en l’honneur des bâtisseurs de la citadelle et du roi An Duong Vuong.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Guide francophone saigon delta Mekong

Voyage au Vietnam sur mesure avec Guide francophone saigon au delta du Mekong, accompagnement de qualité, à Saigon, Ho Chi Minh ville à Hue, Hoi An à Hanoi, Sapa, Ninh Binh, Baie d’Halong.

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE (ONLY IN FRENCH)