Cô Loa la plus grande et la plus ancienne citadelle Asie du Sud Est Hanoi

Ecrit par Guide francophone saigon delta Mekong sur . Publié dans Nouvelle voyage delta Mekong

Cô Loa la plus grande et la plus ancienne citadelle Asie du Sud Est Hanoi: La citadelle de Cô Loa, qui date du IIIe siècle avant Jésus-Christ sous le règne d’An Duong Vuong, est considérée comme l’ouvrage le plus précoce et de la plus grande envergure du Vietnam, mais aussi d’Asie du Sud-Est, a précisé le docteur Trinh Hoàng Hiêp, représentant du groupe d’études de ces vestiges, lors d’un colloque spécialisé récemment organisé à Hanoï afin de dresser le bilan de ce projet lancé en 2007

La citadelle de Cô Loa est construite en adéquation aux conditions naturelles de cette région. Les fleuves servaient de protection des murailles externes, tandis que l’existence des tertres permettait de renforcer les capacités de défense de cet ouvrage historique. Les informations concernant la citadelle de Cô Loa ont été trouvées dans des documents historique du Vietnam et de la Chine. Les archéologues ont annoncé dernièrement la découverte d’une grande quantité de toitures de tuiles sur ce site, dont 832 à l’intérieur des murailles.

Un nouveau souffle dans les recherches est apparu le 3 décembre lorsque le Centre de conservation des patrimoines de Thang Long-Hanoï a annoncé la découverte des traces d’une citadelle plus ancienne en-dessous de celle de Cô Loa, édifiée durant la période antérieure à la dynastie d’An Duong Vuong et relevant de la civilisation de Dông Son. Les scientifiques ne peuvent pas encore déterminer la forme et l’envergure de cette citadelle nouvellement découverte, mais ils ont déjà réuni plusieurs traces de cet ouvrage dans les constructions du roi An Duong Vuong.

À cette occasion, des experts du groupe d’études ont soumis aux autorités de Hanoï une pétition sur les mesures nécessaires pour conserver et valoriser ces ouvrages historiques.

L’ancien royaume Au Lac et la citadelle en colimaçon: En 257 avant J.C , le Van Lang fut conquis par les armées de Thuc Phan, chef des tribus Au Viet, qui vivait dans la région de Cao Bang. Réunissant les Au Viet et les Lac Viet, Thuc Phan fonda le royaume de Au Lac ; il prit le nom de An Duong, sous lequel il est toujours connu ; il installa sa nouvelle capitale à Phong Khe, qui prit par la suite le nom de Co Loa, à 14 km au nord de Hanoi. La citadelle en colimaçon marque le passage des lointains ancêtres, de la montagne à la plaine, du stade de la survie à celui de l’organisation de l’espace, et au développement de la riziculture irriguée ; c’est l’entrée définitive dans le monde civilisé. Cette citadelle en colimaçon se compose de trois grandes murailles dont la plus grande mesure 8 km de long, 5 m de haut en moyenne ; les points de défense pouvaient atteindre 12 m. La muraille du milieu mesure 6,5 km de long, et la dernière mesure 1,6 km de long. Leur base mesure de 20 à 30 m d’épaisseur ; leur sommet a de 6 à 12 m d’épaisseur. Pour renforcer la défense de la ville, il y avait des haies de bambous, et un fossé large et profond rempli d’eau, qui ralentissaient l’attaque de l’ennemi. La formation de ce nouveau royaume ne pouvait pas laisser indifférents les voisins du nord. Sept ans après avoir fondé l’empire chinois, l’empereur Qi Shihuangdi envoya ses troupes attaquer le royaume de Au Lac. La détermination militaire des Chinois ne suffisant pas à vaincre la bravoure des défenseurs du petit Etat, protégé par l’arbalète magique du roi (Voir ci- dessous la légende), les conquérants eurent recours au plus pernicieux …mais le plus efficace des stratagèmes : un prince déguisé en beau jeune homme vint conquérir le cœur de la princesse Viet, qui finit par trahir son père. La légende rapporte que lorsque le roi du royaume de Au Lac, An Duong, commença à construire sa capitale, Phong Khe et qu’il fit élever les remparts, ceux-ci furent tous anéantis en une nuit. Trois fois, le roi fit recommencer les travaux; 3 fois ils furent détruits. Un jour, il a aperçu une énorme tortue d’or qui venait de l’Orient ; celle-ci lui dit : ” cette terre est une terre de rivières et de montagnes, peuplées d’esprits. Ce sont les esprits des montagnes qui font écrouler vos murailles “. Avec l’aide de la tortue d’or, le roi a triomphé des maléfices des démons et est parvenu à édifier rapidement les fortifications. Elles comprenaient 3 enceintes qui s’en roulaient en forme de colimaçon. La cité achevée, le roi remercia la tortue d’or en lui disant : “Grâce à vous, cette cité est devenu puissante. Mais, pourrais-je toujours la défendre quand vous ne serez plus là ?”; ” La prospérité et le malheur dépendent du ciel. Si les hommes sont méritants, le ciel les aidera. Comme vous me faites confiance, je peux vous faire un présent. Mais n’oubliez jamais qu’il vous appartient de veiller à la sécurité de votre royaume”. La tortue s’arracha une griffe et la lui donna en disant : “Ajustez cela à votre arbalète, à la place de la gâchette, et vous serez invincible quand vous tirerez au combat”. Trois ans plus tard, le général chinois envoya cinq cents mille hommes envahir le Viet Nam. Le roi sortit de la cité à la tête de ses soldats, prit son arbalète à la griffe sacrée et lança trois flèches : trente mille cadavres chinois jonchèrent le sol.

Citadelle de Cô Loa

Citadelle de Cô Loa

 Incapable de lutter contre cette arme surnaturelle, Trieu Da usa d’une ruse. Il demanda la paix et envoya à la cour du roi, son fils Trong Thuy, comme gage de son désir de relations amicales. Le roi l’accepta dans son entourage et finit par lui accorder la main de sa fille, My Chau “Douceur de perle”. Trong Thuy aimait sa femme mais il n’oubliait pas la mission que son père lui avait confiée. Sur sa prière, My Chau, lui a montré sans méfiance l’arbalète sacrée. Trong Thuy examina la griffe; il en fit fabriquer une seconde et remplaça l’une par l’autre. Il demanda à An Duong, la permission de rentrer quelque temps dans son pays. Avant son départ, My Chau lui dit : “Si je dois un jour quitter la cité dans le désordre, j’emporterais le manteau de brocart, doublé de duvet d’oie, que vous avez fait venir de votre pays pour moi. Je répandrais du duvet aux carrefours pour vous indiquer le chemin que j’aurai pris”. Trong Thuy se hâta de rejoindre son père, pour lui remettre la griffe. Son père marcha immédiatement contre le roi An Duong. Le roi laissa s’approcher l’ennemi, sans aller au devant de lui, ni prendre aucune mesure de défense pour la capitale. Quand l’ennemi fut aux portes de la cité, il se leva et saisit son arme. Mais à la première flèche, il s’aperçut de la trahison. Il n’avait que le temps de sauter sur son cheval et de prendre sa fille en croupe pour fuir vers le sud, abandonnant sa capitale et son royaume. En pénétrant dans le palais,  Trong Thuy ne trouva pas My Chau, il se lança à la poursuite du roi et de sa fille, suivant les traces du duvet d’oie qu’elle avait semé aux carrefours. Le roi traversa des plaines, des forêts, et des rivières. Chaque fois qu’il s’arrêtait, il entendait se rapprocher des poursuivants. Le chemin menait au bord de la mer. Nulle barque était en vue. ” Le ciel m’abandonne, s’écriait le roi, Tortue d’or, où que tu sois, viens vite à mon secours ! “. La tortue d’or émergea aussitôt de la mer et cria d’une voix si puissante que Trong Thuy l’entendit de loin : “Comment échapper à un ennemi qu’on porte en croupe ?”. Le roi se retourna vers sa fille et comprit. Tirant alors son épée, il lui trancha la tête. Il suivit alors la tortue d’or qui lui ouvrait un chemin dans les eaux, et entra dans la mer. Trong Thuy voulait retrouver le corps de sa femme et le ramener dans la cité en forme de colimaçon. Il pleura beaucoup sa femme; dans un moment de désespoir, il se jeta dans le puits du palais. Le sang versé par My Chau colora la mer de Chine ; une huître but cette eau teintée ; cette eau par la magie de la tortue d’or, se transforma en perle rose. A la mort de Qi Shihuangdi, en 207 avant J .C, l’empire s’effondra et dans toutes les provinces s’installèrent des petits potentats locaux. Dans le pays de Au Lac, ce fut un général, Tieu Da, qui en profita pour refonder un Etat, le Nam Viet. Celui- ci s’étendait sur tout le delta du Fleuve Rouge, une partie des montagnes environnantes et le sud de la Chine (actuels Guangxi et Guangdong). Trieu Da et ses successeurs eurent la sagesse de payer le tribut aux nouveaux maîtres de l’empire du Milieu, les Han, ce qui protégea leur autonomie pendant près d’un siècle.

Cô Loa la plus grande et la plus ancienne citadelle Asie du Sud Est Hanoi
Note pour cet article
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://guidefrancophonesaigon.com/co-loa-la-plus-grande-et-la-plus-ancienne-citadelle-asie-du-sud-est-hanoi">
Twitter

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Guide francophone saigon delta Mekong

Voyage au Vietnam sur mesure avec Guide francophone saigon au delta du Mekong, accompagnement de qualité, à Saigon, Ho Chi Minh ville à Hue, Hoi An à Hanoi, Sapa, Ninh Binh, Baie d’Halong.

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE (ONLY IN FRENCH)